Dans les coulisses du centre d’excellence mondial de Braun

Innovation Braun. Dans les coulisses du centre d’excellence mondial de Braun

Prêt pour
votre gros plan
Une excellente entreprise du secteur des soins du corps comprend que la pureté et l’efficacité du design sont le fruit d’une observation discrète.

En entrant au cœur de l’étincelant siège de Braun à l’architecture vitrée impeccable et aux lignes épurées, nous allons avoir un accès complet à leurs salles de recherche.

C’est ici, derrière un miroir sans tain, qu’Evelyn Zechel recueille certains des renseignements les plus précieux. Des hommes viennent se raser dans d’impeccables salles de bain parfaitement équipées. Les bénévoles vont des adolescents apprenant à se raser aux hommes d’affaires au rasage impeccable. Pendant que les bénévoles se rasent et dévoilent leur visage, les observateurs étudient les gros plans auparavant invisibles.

En montrant comment elle s’assoit d’un côté du miroir pendant qu’un bénévole se rase en se regardant dans l’autre côté de celui-ci, Zechel explique que ce processus « lui permet de regarder la personne qui se rase sans l’intimider. J’avoue me sentir parfois comme une détective qui observe un criminel en train d’être interrogé. »

Cette observation discrète représente la base de l’étude menant à la création des appareils de rasage véritablement ergonomiques et superbement précis qui soulignent le leadership de Braun en matière de rasage et de design. « Nous souhaitons en apprendre plus sur les différentes habitudes de rasage des gens », explique Zechel, qui voyage dans le monde entier pour observer les rituels de rasage des gens. L’investissement dans cette recherche approfondie permet aux experts de Braun de parfaire leurs prototypes et les produits qui se retrouvent dans les rayons.

Notre accès à toutes les zones nous permet de visiter l’une des pièces les plus sensibles du bâtiment. Travaillant dans une salle équipée d’un grand nombre de gadgets de haute technologie, le Dr Martin Fullgrave, un physicien de formation, est capable d’examiner et d’explorer la science du rasage parfait. « Des caméras à grande vitesse, semblables à celles utilisées par les fabricants de voitures pour effectuer des tests d’impact, nous permettent d’observer le processus de rasage au ralenti. Les caméras à fort grossissement nous fournissent un grand nombre de détails et les rasoirs équipés de caméras à fibre optique nous permettent d’examiner la manière dont les poils sont coupés », explique-t-il.

Un important défi auquel est confronté Fullgrabe est que la croissance, la direction de celle-ci et l’épaisseur des poils du visage varient d’un homme à l’autre. Sa mission est de s’assurer qu’un rasoir ne manque aucun poil lorsqu’il est utilisé sur le visage. Les poils de barbe de 3 jours sont souvent à plat sur le visage de l’homme et ne sont pas capturés par les trous de la grille du rasoir. L’observation approfondie a permis de créer un design de tondeuse ingénieux en forme de poing. Grâce à celui-ci, les poils les plus tenaces sont soulevés et coupés par les lames situées sous la grille.

Lumière sur le design

L’aboutissement de cette observation est un design et une forme prééminents. En entrant dans l’environnement épuré des studios de design de Braun, nous tombons nez à nez avec des prototypes d’appareils de rasage qui dégagent tous une élégance chic. Pour le directeur du design international Oliver Grabes, le grand souci du détail et la compréhension méticuleuse de la manière dont le produit interagit avec la main, la prise et le toucher du consommateur (dans le studio, ceux-ci sont appelés « pipers grip », « picket grip » et « first grip ») sont essentiels pour fabriquer ces fac-similés exquis. Chacun d’entre eux est fidèle jusqu’au millième de millimètre.

« Chaque produit de Braun est créé en respectant les principes de force, d’innovation, de modernité et de fonction », explique Grabes. « Il s’agit de notre principe directeur, que nous appelons le pouvoir de la pureté. »

Alors que nous quittons la base de Kronberg, nous demandons à Fullgrabe de parler du travail qu’il effectue sur le successeur du rasoir Series 9 de Braun. « Je peux vous en parler, mais après je devrais bien sûr vous tuer », plaisante-t-il.